IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jun 19, 2017

 

(français ci-dessous)

The Aboriginal Leadership Opportunity Year (ALOY) concluded June16, at the Royal Military College of Canada (RMCC), marking the end of the year-long program focused on developing leaders for Indigenous communities and the Canadian Armed Forces (CAF).
 
The program offers Indigenous youth the opportunity to strengthen their leadership and military skills, academic education, athletic ability, and cultural awareness. The year culminates in a 107-kilometre canoe trek down the Rideau Canal, a final exercise to test the leadership skills the cadets have developed during the program.


Bernard Nelson, Elder for the Royal Military College of Canada's (RMCC) Aboriginal Leadership Opportunity Year (ALOY), presents Officer Cadet Mark Winstanley with the Peer Award during the ALOY Completion Ceremony that was held at RMCC on 16 June 2017. The Peer Award is presented to the ALOY Officer Cadet selected by his or her peers to have demonstrated the most outstanding contribution as a team member in all four ALOY pillars: academics, athletics, military, and culture. (Canadian Armed Forces Imagery Technician)
 
Of this year’s class of 21 cadets, 13 intend to join the CAF. All participants will bring the skills acquired over the year at RMCC back to their communities and to their future careers.
 
“This program represents the commitment of the Department of National Defence and the CAF to strengthen our relationship with Indigenous communities and become a more diverse and inclusive institution. We are proud to honour the candidates who have successfully completed the program, and to welcome those who have decided to continue their careers with the CAF,” said Harjit S. Sajjan, Defence Minister.

“The Defence Team greatly benefits from the unique cultural, spiritual, and traditional identities of the First Nations, Inuit and Métis peoples. As such, our military will only be strengthened by the unique perspectives of our Indigenous members. My heartfelt congratulations to those who have successfully completed this program,” said Lieutenant-General Paul Wynnyk, Commander of the Canadian Army.
 
The ALOY Program is an example of the CAF’s outreach to Indigenous Canadians in support of a more diverse military, which was identified as a priority in Canada’s new defence policy – Strong, Secure, Engaged.
 
Participants receive a salary at the Officer Cadet level, as well as paid tuition and books.
 
178 aboriginal students have entered the program since 2008.
 
This year, as well as attending classes and acquiring military skills, the cadets attended veterans parades and the Remembrance Day ceremony in Ottawa, and visited the Parliament buildings. They participated in the “drumming ashore” of HMCS Goose Bay in Kingston, a pow-wow at the community of Curve Lake just outside Peterborough, Ont. and the Kingston Pow-wow hosted on the grounds of RMCC.


Des étudiants autochtones terminent leur formation au Collège militaire royal du Canada
 
Le Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones (PILA) a pris fin le 16 juin au Collège militaire royal du Canada (CMRC), après un an de formation axée sur le développement de leaders pour les communautés autochtones et les Forces armées canadiennes (FAC).
 
Dans le cadre du programme, les candidats sélectionnés ont l’occasion d’acquérir des compétences militaires et des aptitudes de leader, de recevoir une formation universitaire, de développer leurs habiletés sportives et d’être sensibilisés sur le plan culturel. L’année s’est conclue par un périple de 107 km en canot sur le canal Rideau. Il s’agit de l’exercice final qui vise à mettre à l’épreuve les aptitudes de leadership acquises par les élèves-officiers pendant leur formation.
 
Sur les 21 élèves-officiers de la promotion 2017, 13 ont l’intention de s’enrôler dans les FAC. Tous les participants utiliseront les compétences acquises durant l’année qu’ils ont passée au CMRC une fois de retour dans leur communauté, et ces compétences leur serviront tout au long de leur future carrière.

« Ce programme illustre la volonté du ministère de la Défense nationale et des FAC de consolider leurs relations avec les communautés autochtones et de devenir une institution plus diversifiée et inclusive. Nous sommes fiers d’honorer les candidats qui ont réussi le programme, et de souhaiter la bienvenue à ceux qui ont décidé de poursuivre leur carrière dans les FAC, » a dit Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense.

« L’Équipe de la Défense bénéficie grandement des identités culturelles, spirituelles et traditionnelles uniques des Autochtones, des Inuits et des Métis. Aussi, nos forces militaires seront renforcées grâce aux points de vue différents des militaires autochtones. Je tiens à féliciter sincèrement tous ceux qui ont réussi le programme, » a dit le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne.


Le lieutenant-général Paul Wynnyk, commandant de l’Armée canadienne, inspecte les finissants du Programme d’initiation au leadership des Autochtones, le 16 juin 2017.

Le PILA est un bon exemple de la volonté des FAC de jeter des ponts entre leur institution et les Autochtones canadiens en vue de mettre sur pied une force militaire plus diversifiée qui cadre parfaitement avec les priorités établies dans la nouvelle politique de défense du Canda, intitulée Protection, sécurité, engagement.
 
Les participants reçoivent un salaire équivalent à la solde d’un élève-officier. De plus, leurs frais de scolarités et leurs manuels scolaires sont payés.
 
Quelque 178 étudiants autochtones ont participé au programme depuis 2008.
 
Cette année, en plus d’assister à des cours et d’acquérir des compétences militaires, les élèves-officiers ont participé à divers événements dans le cadre de la Semaine des anciens combattant et du jour du Souvenir, à Ottawa, où ils ont aussi visités les édifices du Parlement. Ils ont aussi participé à une cérémonie de drumming ashore du NCSM Goose Bay, à Kingston, ainsi qu’au pow-wow de la communauté de Curve Lake, tout près de Peterborough (Ontario), et au pow-wow de Kingston, sur le terrain du CMRC.

RELATED LINKS