IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jul 13, 2017

 

(français ci-dessous)

On July 13, approximately 130 Canadian Army soldiers parachuted from C-17 Globemasters into Williamson Airfield, Queensland in Northeastern Australia alongside American and Australian allies after a 14-hour flight across the Pacific Ocean as part of Exercise Talisman Sabre.
 
On July 12, six C-17 Globemaster aircraft (four American, two Australian) departed Joint Base Elmendorf–Richardson, Alaska. They then traveled 11,000 kilometers to drop 330 paratroopers, a mix of Canadian, American and Australian soldiers, within a 20-minute window. Once on the ground, the soldiers completed a training scenario, which had them secure control of the airfield to allow additional forces to arrive.


Paratroopers of Canadian Army, 4th Infantry Brigade Combat Team (Airborne) 25th Infantry Division, and United States Army Civil Affairs exit a C-17 Globemaster over Kapyong Dropzone in Shoalwater Bay, Queensland, Australia, July 13, 2017. The airborne operation was conducted as part of Exercise Talisman Sabre 2017, a massive, biennial exercise designed to exercise the interoperability of joint forces throughout the Pacific region. (Photo: Staff Sergeant Daniel Love)
 
Exercise Talisman Sabre is military exercise which runs every other year and trains primarily Australian and American forces to plan and conduct combined task force operations to improve combat readiness and interoperability on a variety of missions from conventional conflict to peacekeeping and humanitarian assistance efforts. This training affords Canadian parachutists the opportunity to hone their skills on a regular basis and maintain a constant state of readiness for future missions and operations.
 
“Not only is this an excellent opportunity for our soldiers to practice airborne operations and skills, but it also allows us to strengthen ties with our closest allies. When you look at the range of Canadian deployed operations around the world, there is one major thing in common: working closely with partner nations. Combined exercises like this improve mutual understanding and appreciation, and set us up for success when we will inevitably be working together on operations in the future,” said Lieutenant Colonel Derek Prohar, Commanding Officer, 3rd Battalion, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry.

The Canadian contingent is primarily from the 3rd Battalion, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, but also includes soldiers from the 3rd Battalion, Royal Canadian Regiment; 1 Combat Engineer Regiment; 1 Field Ambulance; and 1 Royal Canadian Horse Artillery.
 
In preparation for the airborne insertion into Australia, Canadian soldiers spent several days training in Alaska with American and Australian soldiers and equipment.
 
Canadian paratroopers jumped alongside a group of Australian soldiers, Americans from the 4th Brigade Combat Team (Airborne), 25th Infantry Division, and the 426th Civil Affairs Battalion.
 
3rd Battalion, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (3 PPCLI) is based in Edmonton, Alberta. As a light infantry battalion, 3 PPCLI specializes in insertion and operations in complex terrain (e.g. urban, mountains) that would prove difficult for mechanized forces.
 
Exercise Talisman Sabre is in its seventh occurrence and consists of 33,000 soldiers, sailors, airmen, airwomen and marines from Australia, Canada, Japan, New Zealand and the United States. 10,000 of these participants, including our 130 Canadians, landed ashore and parachuted into the simulated battlefield today.


Des soldats de l’Armée canadienne parachutés en Australie
 
Aujourd’hui, environ 130 soldats de l’Armée canadienne ont sauté en parachute à partir d’avions C-17 Globemaster pour atterrir à l’aérodrome Williamson, dans le Queensland (nord-est de l’Australie), aux côtés d’alliés américains et australiens, après un vol de 14 heures au-dessus de l’océan Pacifique, dans le cadre de l’exercice Talisman Sabre.
 
Hier, six aéronefs C-17 Globemaster (quatre américains et deux australiens) ont décollé de la base interarmées Elmendorf–Richardson (Alaska) et ont parcouru 11 000 kilomètres pour larguer 330 parachutistes canadiens, américains et australiens, dans un laps de temps de 20 minutes. Une fois au sol, les soldats ont exécuté un scénario d’entraînement qui consistait à prendre et tenir l’aérodrome pour permettre l’arrivée de forces supplémentaire.


Un soldat du 3e bataillon, Princess Patricia Canadian Light Infantry, atterrit en sol australien après avoir volé de l'Alaska dans un United States Air Force C-17 Globemaster à la zone d'entraînement de Shoalwater Bay à Queensland, Australie, pour un saut de parachute stratégique combinée de la coalition dans le cadre d’exercice Talisman Sabre le jeudi, 13 juillet, 2017. (Photo: Corporal Mark Doran)
 
Talisman Sabre est un exercice militaire qui a lieu tous les deux ans. Il vise principalement à former les forces australiennes et américaines à la planification et à la conduite d’opérations de force opérationnelle multinationale pour améliorer la préparation au combat et l’interopérabilité dans le cadre de diverses missions, qu’il s’agisse de conflits classiques, de maintien de la paix ou d’aide humanitaire. Cet entraînement donne aux parachutistes canadiens l’occasion de perfectionner régulièrement leurs compétences et de maintenir une disponibilité opérationnelle constante pour les prochaines missions et opérations.
 
« En plus de présenter une excellente occasion pour nos soldats de s’exercer aux opérations aéroportées et de mettre en pratique les aptitudes connexes, l’exercice nous permet également de resserrer nos liens avec nos plus proches alliés. Les diverses opérations de déploiement menées par le Canada dans le monde ont une caractéristique commune : elles se font en étroite collaboration avec nos pays partenaires. Les exercices interalliés comme celui-ci contribuent à améliorer notre compréhension et notre appréciation mutuelles, en plus de nous placer en position de réussir lorsque nous serons inévitablement appelés à travailler ensemble de nouveau dans le cadre de futures opérations, » a dit le lieutenant-colonel Derek Prohar, commandant du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry.
 
Le contingent canadien est principalement composé de membres du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, mais comprend également des soldats du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, du 1er Régiment du génie de combat, de la 1re Ambulance de campagne et du 1er Régiment, Royal Canadian Horse Artillery.
 
En vue de l’insertion aéroportée en Australie, les soldats canadiens ont passé plusieurs jours à s’entraîner en Alaska avec de l’équipement et des soldats américains et australiens.
 
Les parachutistes canadiens ont sauté aux côtés d’un regroupement de soldats de l’armée australienne, d’Américains de la 4th Brigade Combat Team (Airborne), de la 25th Infantry Division et du 426th Civil Affairs Battalion.
 
Le 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry (3 PPCLI) est basé à Edmonton, en Alberta. Ce bataillon d’infanterie légère se spécialise dans l’insertion et la conduite d’opérations en terrains complexes (p. ex., en zone urbaine ou montagneuse) qui seraient difficiles d’accès pour des forces mécanisées.
 
Il s’agit de la 7e édition de l’exercice Talisman Sabre et elle comprend 33 000 soldats, marins, aviateurs et marines de l’Australie, du Canada, des États-Unis, du Japon et de la Nouvelle-Zélande. 10 000 de ces participants, y compris nos 130 Canadiens, sont débarqués à terre et ont été parachutés sur le champ de bataille simulé aujourd'hui.

RELATED LINKS