IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jul 14, 2017

 

(français ci-dessous)

Under Commanding Officer Sheldon Gillis, HMCS St. John’s conducted operations and took part in multi-national exercises with NATO Allies and partner states, contributing to strengthen international cooperation, as well as enhancing interoperability, skills, and operational effectiveness between naval commands and assigned forces.


Lieutenant-Colonel Wade Rutland, Commander of NATO’s enhanced Forward Presence multinational battlegroup in Latvia, lays flowers during a ceremony commemorating the Latvian Day of Deportation in Gulbene, Latvia on June 14, 2017. (Photo: MCpl True-dee McCarthy, Canadian Forces Combat Camera)

HMCS St. John’s will be replaced on Op Reassurance by HMCS Charlottetown in early August. This will be Charlottetown’s second deployment overseas under Op Reassurance as part of the Standing NATO Maritime Group (SNMG).

Canada’s commitment toward NATO is unwavering and the ship’s movements are fully coordinated to ensure continuity of SNMG operations and seamless integration of Canadian Armed Forces contributions as required.

HMCS St. John’s is a Halifax-class frigate with a crew of 240 personnel of all ranks, including an Enhanced Naval Boarding Party and a CH-124 Sea King helicopter air detachment.

During its six-monthOp Reassurance deployment, HMCS St. John’s travelled 37,200 nautical miles, developed its ability to work in conjunction with 15 foreign navies, and visited 16 ports in 10 countries.

Standing NATO Maritime Groups are multinational, integrated maritime forces comprised of vessels from various countries that form the core of NATO’s maritime response force. These vessels are made available to NATO to perform different tasks ranging from exercises to operational missions. They also help to establish Alliance presence, demonstrate solidarity, conduct routine diplomatic visits to NATO and non-NATO nations, support partner engagements, and provide a variety of maritime military capabilities to ongoing mission.

Op Reassurance refers to the military activities undertaken by the Canadian Armed Forces since 2014 to support NATO assurance and deterrence measures in Eastern and Central Europe with the aim of reassuring nations in the region of NATO’s intent to support their stability and security.
 


Le Navire canadien de Sa Majesté St. John’s termine son déploiement dans le cadre de l’opération REASSURANCE

Pendant le déploiement, le NCSM St. John’s a mené des opérations et a participé à des exercices multinationaux avec des États partenaires et alliés de l’OTAN, contribuant ainsi à l’amélioration de la coopération à l’échelle internationale ainsi que de l’interopérabilité, des compétences et de l’efficacité opérationnelle entre les commandements maritimes et les forces désignées.


Canadian troops install concertina wire at Life Support Area 3, in advance of the arrival of NATO’s Enhanced Forward Presence multinational battlegroup at Camp Adazi, Latvia, during Operation REASSURANCE on May 16, 2017. (Photo: Corporal Colin Thompson, Imagery Technician, Joint Task Force- Europe)

Le NCSM St. John’s sera remplacé par le NCSM Charlottetown au début du mois d’août  dans le cadre de l’Op Reassurance. . Il s’agira du deuxième déploiement du NCSM Charlottetown à l’étranger au sein du groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG) dans le cadre de cette opération.

L’engagement du Canada envers l’OTAN est inébranlable et les mouvements du navire sont pleinement coordonnés pour assurer la continuité des opérations du SNMG et l’intégration sans heurt  des Forces armées canadiennes au besoin.

« Les très talentueux hommes et femmes de l’équipage du NCSM St. John’s et moi-même mettons fin à notre déploiement de six mois avec nos partenaires de l’OTAN avec un profond sentiment du devoir accompli. Alors que le navire retourne vers les côtes canadiennes, je suis fier des réalisations et du professionnalisme de la compagnie du navire, ainsi que de participation au maintien de la sécurité et la stabilité dans les eaux de la Méditerranée, de la mer Noire et de l’Atlantique Nord. » – Le Capitaine de frégate Sheldon Gillis, commandant du NCSM St. John’s

Le NCSM St. John’s est une frégate de classe Halifax doté un équipage de 240 marin de tous les grades, y compris une équipe d’arraisonnement des navires améliorée et un détachement d’ hélicoptère CH-124 Sea King.

Pendant son déploiement de six mois dans le cadre de l’Op Reassurance, le NCSM St. John’s a parcouru 37 200 miles nautiques, a renforcé son interopérabilité avec quinze marines et a visité 16 ports dans dix pays.

Les groupes maritimes permanents de l’OTAN sont des forces maritimes multinationales et intégrées composées de navires de divers pays formant le noyau de la force d’intervention maritime de l’OTAN. L’OTAN peut avoir recours à ces navires pour réaliser diverses tâches allant de simples exercices à aux missions opérationnelles. Ils aident également à établir la présence de l’alliance, à démontrer la solidarité, à mener des visites diplomatiques de routine dans des pays membres de l’OTAN et des pays non-membres, à soutenir l’engagement de nos partenaires et à fournir diverses capacités militaires maritimes aux missions en cours.

L’Op Reassurance désigne les activités menées par les Forces armées canadiennes en soutien aux mesures d’assurance et de dissuasion appliquées par l’OTAN en Europe de l’Est et en Europe centrale dans l’objectif de rassurer les pays de la région quant à l’intention de l’Alliance de les aider à maintenir la sécurité et la stabilité sur leur territoire.

 

RELATED LINKS