IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Nov 20, 2017

 

(français ci-dessous)

As part of Canada’s ongoing commitment to enable the lasting defeat of Daesh, Canadian Armed Forces (CAF) engineers are delivering explosive threat training to Iraqi security forces (ISF). As well, to better meet the needs of the Global Coalition, the CAF is adjusting its aircraft contributions.

Approximately 20 Canadian Army engineers have deployed to deliver explosive threat training to the ISF in Besmaya, Iraq. Responding to the Coalition’s needs and an evolving military campaign, the CAF has also deployed a second CC-130J Hercules aircraft to join Joint Task Force Iraq (JTF-I), while the CP-140 Aurora detachment will return to Canada in mid-December.

“Canada is committed to working with our Coalition partners as we work towards the defeat of Daesh. In doing so, we continue to assess the conditions in the region and adjust our contributions to ensure we provide the best resources to support Coalition efforts,” said Harjit S. Sajjan, Defence Minister.

“The Canadian Armed Forces is adjusting Joint Task Force Iraq’s contributions so our forces can assist in Iraq’s consolidation of the gains as operations continue to destroy Daesh’s remaining capabilities. The Royal Canadian Air Force’s long range patrol fleet has supported three years of valuable intelligence efforts over Iraq and Syria. We welcome the Royal Canadian Engineers to our team, and know the Iraqi Army Bomb Disposal school’s instructors are looking forward to our contributions to enhance Iraqi abilities to deal with explosive threats from Daesh. The additional CC-130J Hercules will improve our ability to move the people and equipment needed to further stabilize Iraq to the benefit of its people,” said Brigadier-General Daniel MacIsaac, Commander Joint Task Force – Iraq.

The changes to the CAF contributions are a result of the evolving conditions in Iraq and the nature of the Coalition’s campaign. This ensures Canada continues to provide highly valuable contributions to Coalition operations.

The explosive threat training team is an additional CAF contribution to help enhance the capacity of ISF as we work towards defeating Daesh. Canada has committed to deliver at least three training serials to the ISF over the coming months.

The initial training will be delivered in cooperation with other NATO nations under the NATO Training and Capacity Building – Iraq (NTCB-I) mandate and in coordination with the Global Coalition’s Middle East Stabilization Force.

The CAF training program is based on a train-the-trainer approach aiming for the ISF to be self-sufficient in the long term and to develop an ISF instructor cadre in the area of counter-improvised explosive devices (C-IED).

An additional CC-130J Hercules has deployed from 8 Wing Trenton to further enhance Canada’s contribution to Coalition air mobility operations, transporting personnel and cargo within the region.

The CP-140 Aurora will conclude over three years of support to the Coalition, returning to Canada in mid-December. To date, the Aurora aircraft has flown over 850 sorties, directly contributing to the defeat of Daesh, by supporting Coalition intelligence, surveillance and reconnaissance efforts.

Canada’s contribution will now include:

  • An Air Mobility Detachment with one CC-150 Polaris aerial refueling aircraft and two CC-130J Hercules;
  • A tactical helicopter detachment with up to four CH-146 Griffons;
  • The recently extended CAF-led Role 2 medical facility;
  • Training, advising, and assisting Iraqi security forces;
  • Support to the Global Coalition’s Ministerial Liaison Team; and
  • Support to the Global Coalition with other highly-skilled personnel, including the All Source Intelligence Centre. 

The recently renewed Op IMPACT mandate provides the CAF with the authority to tailor its contribution to the Global Coalition’s campaign against Daesh. 


Les Forces armées canadiennes entreprennent de l’instruction sur les dangers des explosifs en Irak et ajustent leur contribution à la Force opérationnelle aérienne

Dans le cadre de l’engagement continu du Canada à assurer la défaite permanente du groupe Daech, les ingénieurs des Forces armées canadiennes (FAC) ont commencé à donner de l’instruction sur les dangers des explosifs aux forces de sécurité irakiennes. De plus, afin de mieux répondre aux besoins de la coalition, les FAC adaptent leur contribution en matière d’aéronefs.

Environ 20 ingénieurs de l’Armée canadienne ont été déployés pour donner de l’instruction sur les dangers des explosifs aux forces de sécurité irakiennes à Besmaya, en Irak. Dans le but de répondre aux besoins de la coalition et dans le cadre de la campagne militaire en évolution, les FAC ont aussi déployé un deuxième aéronef Hercules CC130J qui se joindra à la Force opérationnelle interarmées en Irak (FOII), alors que le détachement de CP140 Aurora reviendra au Canada à la mi-décembre.

« Le Canada s’est engagé à travailler avec ses partenaires de la coalition dans le but d’assurer la défaite du groupe Daech. Ce faisant, nous continuons à évaluer les conditions dans la région et à adapter notre contribution dans le but de fournir les meilleures ressources possibles en appui aux efforts de la coalition. dit Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense. »

« Les FAC ajustent les contributions de la FOII pour permettre à nos forces d’aider les Irakiens à consolider les gains obtenus au fil des opérations visant à détruire les capacités de Daech. La flotte de patrouille à long rayon de l’ARC a contribué à trois années d’efforts en matière de renseignement au-dessus de l’Irak et de la Syrie. Nous souhaitons la bienvenue aux membres du Corps royal du renseignement au sein de notre équipe et nous savons que les instructeurs de l’école de neutralisation des bombes de l’armée irakienne ont hâte de voir comment nous allons aider l’Irak à améliorer ses capacités à faire face aux menaces du groupe Daech en matière d’explosifs. Le CC130J Hercules additionnel nous aidera à transporter le matériel et les personnes nécessaires en vue de stabiliser davantage l’Irak, au profit de sa population. dit brigadier-général Daniel MacIsaac, commandant de la Force opérationnelle interarmées en Irak. »

Les changements apportés à la contribution des FAC découlent de l’évolution des conditions en Irak et de la nature de la campagne de la coalition. Ces changements assurent que le Canada continue d’apporter une contribution de très grande valeur aux opérations de la coalition.

L’équipe d’instruction sur les dangers des explosifs représente une contribution additionnelle des FAC visant à renforcer la capacité des forces de sécurité irakiennes à combattre le groupe Daech. Le Canada s’est engagé à donner au moins trois séries de cours aux forces de sécurité au cours des mois à venir.

L’instruction initiale sera donnée en coopération avec d’autres nations de l’OTAN en vertu du mandat de formation et de renforcement des capacités en Irak (NTCB-I) et en coordination avec la Force de stabilisation au Moyen‑Orient de la coalition internationale.

Le programme d’instruction des FAC est fondé sur une approche de type « former le formateur », visant à assurer l’autonomie des forces de sécurité irakiennes à long terme et à développer un cadre d’instructeurs dans le domaine des dispositifs de lutte contre les explosifs de circonstance (C-IED).

Un CC130J Hercules additionnel a été déployé à partir de la 8e Escadre Trenton afin de renforcer davantage la contribution du Canada aux opérations de mobilité aérienne de la coalition, en transportant du personnel et des marchandises dans la région.

Le CP140 Aurora terminera ces trois années de soutien à la coalition et reviendra au Canada à la mi-décembre. Jusqu’à maintenant, l’aéronef Aurora a effectué plus de 850 vols, contribuant donc directement à la défaite du groupe Daech, en appuyant les efforts de la coalition en matière de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.

La contribution du Canada comprendra maintenant :

  • Un détachement de mobilité aérienne comprenant un avion ravitailleur CC150 Polaris et deux CC130J Hercules;
  • Un détachement d’hélicoptères tactique incluant jusqu’à quatre CH146 Griffon;
  • Une installation médicale de rôle 2, dirigée par les FAC, dont le mandat a été récemment prolongé;
  • L’instruction, les conseils et l’aide offerts aux forces de sécurité irakiennes;
  • Le soutien à l’équipe de liaison ministérielle de la coalition internationale;
  • Le soutien à la coalition internationale avec du personnel hautement qualifié, comprenant le Centre de renseignement de toutes sources. 

Le mandat récemment renouvellé de l’Op IMPACT  donne aux FAC l’autorisation de personnaliser leur contribution à la campagne mondiale de la coalition contre le groupe Daech.

RELATED LINKS