IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Nov 30, 2017

 

(français ci-dessous)

Deputy Minister Jody Thomas is pleased to announce a new Charter for the Sexual Misconduct Response Centre (SMRC).  The Charter replaces the SMRC’s original mandate, and supports the department’s priority on well-supported, diverse, resilient people and families in Strong, Secure, Engaged: Canada’s Defence Policy.

Among the highlights, the SMRC Charter will:

  • promote a seamless continuum of care for Canadian Armed Forces (CAF) members who are affected by sexual misconduct from the time of first contact until such time as they no longer need support;
  • focus on an efficient, person-centered approach by coordinating support initiatives related to sexual misconduct;
  • establish and maintain partnerships with internal and external organizations to improve access to victim support services throughout Canada, and to deployed operations.

“I am pleased to announce the implementation of the new Sexual Misconduct Response Centre Charter.  It represents a significant milestone in further defining the framework for the Centre to further evolve its unique role of providing support to Canadian Armed Forces members affected by sexual misconduct,” said Jody Thomas, Deputy Minister of the Department of National Defence.

“My priority is to provide a seamless continuum of care to Canadian Armed Forces members who are affected by sexual misconduct from the time of first contact until such time as they decide they no longer need support,” said Dr. Denise Preston, Executive Director, Sexual Misconduct Response Centre.

The SMRC Charter will ensure a seamless continuum of care for CAF members who are affected by sexual misconduct from the time of first contact until such time as they signal they no longer need support. It will ensure an efficient, person-centered approach by coordinating support initiatives related to sexual misconduct.

The SMRC Charter paves the way for enhanced partnerships with CAF to increase understanding, improve preventative measures, and enhance responding to instances of sexual misconduct in the CAF.

By providing timely, compassionate, and comprehensive support to CAF members affected by sexual misconduct, the SMRC contributes to the operational readiness and effectiveness of the CAF.

The SMRC operates under the authority of the Deputy Minister, independent from the chain of command.

The SMRC was established in September 2015 in response to recommendations by an External Review into sexual misconduct and sexual harassment in the CAF, and in conjunction with Operation HONOUR, in recognition that there was a need to better support members who have been affected by sexual misconduct. 


Le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle annonce la mise en place de sa nouvelle charte

La sous-ministre Jody Thomas a le plaisir d’annoncer que le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle (CIIS) se dote d’une nouvelle charte qui remplace le mandat original du CIIS et appuie la priorité du Ministère présentée dans la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement visant un personnel et des familles bien soutenus, diversifiés et résilients.

Entre autres points saillants, la charte du CIIS :

  • promeut un continuum ininterrompu de soin des membres des Forces armées canadiennes (FAC) depuis le contact initial jusqu’au moment où ils n’ont plus besoin de soutien;
  • est centrée sur une approche très axée sur la personne en coordonnant les initiatives de soutien liées à l’inconduite sexuelle;
  • établit et maintien des partenariats avec des organisations internes et externes pour améliorer l’accès à des services de soutien aux victimes partout au Canada et dans le cadre d’opérations de déploiement.

«J’ai le plaisir d’annoncer la mise en place de la nouvelle charte du Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle. Cette charte représente un jalon important de la définition plus précise du cadre qui permettra au Centre de pousser vers l’avant son rôle particulier de soutien des membres des Forces armées canadiennes que touche l’inconduite sexuelle. dit Jody Thomas, sous-ministre du ministère de la Défense nationale. »

«Ma priorité consiste à assurer l’existence d’un continuum uniforme de soins pour les membres des Forces armées canadiennes affectés par des situations d’inconduite sexuelle depuis le contact initial jusqu’au moment où ils n’ont plus besoin de soutien. dit dre Denise Preston, directrice générale, Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle. »

La charte du CIIS ouvre la voie à des partenariats enrichis avec les FAC pour accroître la compréhension, améliorer les mesures préventives et renforcer la réaction aux instances d’inconduite sexuelle dans les FAC.

En assurant un appui opportun, empreint de compassion et complet pour les membres des FAC qui sont affectés par des situations d’inconduite sexuelle, le CIIS contribue à l’état de préparation opérationnelle et à l’efficacité des FAC.

Le CIIS exerce ses activités sous l’autorité de la sous-ministre, sans avoir aucun lien de dépendance avec la chaîne de commandement.

Le CIIS a été mis sur pied en septembre 2015 en réponse aux recommandations issues d’un examen externe de l’inconduite sexuelle et du harcèlement sexuel dans les FAC, et de concert avec l’opération HONOUR, qui reconnaissait le besoin de mieux appuyer les militaires affectés par l’inconduite sexuelle.

RELATED LINKS