IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jan 29, 2018

 

(français ci-dessous)

Defence Minister Harjit S. Sajjan toured the future site of the new training centre at 19 Wing in Comox, B.C. for the newly acquired fixed-wing search and rescue aircraft fleet. This training centre is expected to create 300 jobs in Canada over the three-year development phase and approximately 50 jobs in the Comox area for the remainder of the contract.

The training centre will include simulators and training devices for Royal Canadian Air Force aircrew, search and rescue technicians, and maintenance personnel who will operate the C-295W search and rescue aircraft. Given that the Canadian search and rescue environment is one of the most challenging and diverse in the world, ensuring that the RCAF has a modern fleet and trained aircrews to answer these calls is key to successful rescues.

“It is essential that our search and rescue crews have the right facilities in which to develop the skills they need to perform their duties safely and effectively. The construction of this training centre represents another step forward in a key project, supporting our mission of being strong at home, ready to assist in times of natural disaster, to support search and rescue, and to respond to domestic emergencies,” said Harjit S. Sajjan, Defence Minister. 

“This project is yet another example of how our government is providing our men and women in uniform with the equipment and facilities they need to do their jobs. Much progress has been made on this project since the contract was awarded just one year ago. With the start of construction on the training centre in December, the project is on track, generating economic benefits and creating good jobs for the middle class,” said Carla Qualtrough, Minister of Public Services and Procurement.

The new training centre will include ten classrooms as well as sophisticated training devices such as a full-flight simulator, a cockpit procedure trainer, a sensor station simulator, and an aircraft maintenance trainer. The centre will be used to train both maintenance and flight crews. Simulation training improves efficiency, environmental impact and operations by reducing the need to use operational aircraft for training purposes.

The initial contract was awarded to Airbus Defence and Space to procure new fixed-wing search and rescue aircraft fleet of 16 C-295W to replace Canada’s fleets of Buffalo and (legacy) Hercules aircraft in the search and rescue role on 1 December 2016. The contract is for a period of 11 years and is valued at $2.4 billion (plus applicable taxes). It includes six years of acquisition, transition and set-up, construction of a new training centre, and the first five years of maintenance services.

The contract also includes options to extend the maintenance and support services for an additional 15 years. Should Canada choose to exercise these additional options, the contract value would increase to $4.7 billion (plus applicable taxes).

The first aircraft is scheduled to be delivered in late 2019.

The contract for the construction of the training centre was awarded to CAE by Airbus Defence and Space. The construction is expected to be completed in 2019, and is expected to facilitate training of RCAF aircrew, search and rescue technicians and maintenance personnel for at least the next 20 years.

The new training centre will conform to the Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) silver level, and integrate green building concepts and sustainability into the planning, and design of the building.

The Canadian Armed Forces has the primary responsibility of providing aeronautical search and rescue services and the Canadian Coast Guard is responsible for maritime search and rescue services. The Canadian Armed Forces is responsible for the effective operation of this coordinated aeronautical and maritime search and rescue services to the Canadian public.

During the transition to the new search and rescue aircraft, the existing RCAF fleets will continue to be maintained and operated to ensure search and rescue responsibilities. 


Le ministre de la Défense Harjit Sajjan visite le futur emplacement du centre de formation pour les nouveaux aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe

Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a visité le futur site du centre de formation de la nouvelle flotte d’aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe situé à la 19e Escadre à Comox, en C.-B. On s’attend à ce que ce centre de formation crée 300 emplois au Canada pendant les trois années de la période de développement et environ 50 emplois dans la région de Comox pour le restant de la durée du contrat.

Le centre de formation sera doté de simulateurs et d’appareils de formation pour les équipages de l’Aviation royale canadienne (ARC), les techniciens de recherche et de sauvetage et les membres du personnel d’entretien qui travailleront avec l’aéronef de recherche et sauvetage C-295W. Puisque que le Canada possède un des environnements de recherche et sauvetage parmi les plus exigeants et diversifiés au monde, s’assurer que l’ARC possède une flotte d’aéronefs moderne et que ses équipages soient formés adéquatement pour répondre à ces appels est essentiel pour réussir ces sauvetages.

« Il est essentiel que nos équipages de recherche et sauvetage possèdent les bonnes installations dans lesquelles ils peuvent apprendre les compétences dont ils ont besoin pour réaliser leur travail de manière sûre et efficace. Cette inauguration des travaux représente une autre étape dans ce projet clé, qui appuie notre mission de protéger le Canada, d’être prêts à aider en cas de catastrophe naturelle, d’appuyer les missions de recherche et de sauvetage et d’intervenir en cas d’urgence nationale. dit Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense. »

« Ce projet est un autre exemple de la manière dont notre gouvernement fournit à nos hommes et nos femmes en uniforme l’équipement et les installations dont ils ont besoin pour effectuer leur travail. Nous avons réalisé d’importants progrès dans le cadre de ce projet depuis l’attribution du contrat il y a à peine un an. Avec le début des travaux de construction du nouveau centre d’entraînement en décembre dernier, le projet est sur la bonne voie, favorisant des retombées économique ainsi que la création de bons emplois pour la classe moyenne. dit Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. »

 Le nouveau centre de formation comprendra dix salles de classe ainsi que des appareils de formation sophistiqués comme un simulateur de vol complet, un poste de pilotage d’entraînement, un simulateur de poste de détection, et un simulateur d’entretien d’aéronef. Le centre servira pour former les équipages d’entretien et de vol. La formation à l’aide de simulateurs aide à améliorer l’efficacité, l’impact environnemental et les opérations en diminuant le besoin d’utiliser des aéronefs opérationnels à des fins de formation.

Le contrat initial a été octroyé à Airbus Defence and Space pour obtenir une nouvelle flotte de 16 aéronefs de recherche et sauvetage à voilure fixe C-295W qui remplacera les flottes canadiennes de Buffalo et de Hercules vieillissants dans le rôle de recherche et sauvetage. Le contrat est d’une durée de 11 ans et d’une valeur de 2,4 milliards de dollars (taxes applicables en sus). Il comprend six ans d’approvisionnement, de transition et d’installation, un nouveau centre de formation et les cinq premières années de services d’entretien.

Le contrat comprend aussi des options pour prolonger les services d’entretien et de soutien pour 15 années supplémentaires. Si le Canada décide de profiter de ces options supplémentaires, la valeur du contrat pourrait se chiffrer à 4,7 milliards de dollars (taxes applicables en sus).

Le premier aéronef devrait être livré à la fin de 2019.

Le contrat pour la construction du centre de formation a été attribué à CAE par Airbus Defence and Space. Les travaux de construction devraient être finis en 2019, et devraient faciliter la formation des équipages, des techniciens de recherche et sauvetage et des membres du personnel d’entretien de l’ARC pour au moins les 20 prochaines années.

Le nouveau centre de formation sera conforme aux exigences du certificat argent de la norme Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), et intégrera des concepts de bâtiment écologique et de durabilité dans la planification et la conception du bâtiment.

Les Forces armées canadiennes ont la responsabilité principale de fournir des services de recherche et de sauvetage aéronautiques, et la Garde côtière canadienne est responsable des services de recherche et sauvetage maritimes. Les Forces armées canadiennes sont chargées de veiller au bon fonctionnement de ces services coordonnés de recherche et sauvetage aéronautique et maritime à la population canadienne.

Pendant la transition aux nouveaux aéronefs de recherche et de sauvetage, les flottes existantes de l’ARC continueront à être maintenues et opérées pour assurer les responsabilités de recherche et de sauvetage.

RELATED LINKS