IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jan 29, 2018

 

(français ci-dessous)

The Honourable Harjit S. Sajjan, Minister of National Defence, announced the award of a contract in support of weapons systems that will protect Canadian ships and sailors over the next two decades. Valued at $704 million, this contract will also benefit Canadians, as it is expected to create and maintain more than 450 well-paid, skilled jobs across the country.

Under this contract, Raytheon Canada Limited will upgrade and support 21 Close-In Weapons Systems for the Royal Canadian Navy. These rapid-fire, radar-guided gun systems provide the most effective naval self-defence system available against close-in threats such as missiles, small ships, and aircraft. These systems are currently in use on the Navy’s Halifax-class frigates, and will also be installed on the Protecteur-class joint support ships following their construction.

“As a result of the government’s ITB policy, Raytheon Canada Limited will make important investments in Canada to support well-paying, middle class jobs, foster economic growth and help spur innovation across the country in small and medium enterprises. That’s how we ensure innovation works for all Canadians,” said Innovation, Science and Economic Development Minister Navdeep Bains.

The Close-In Weapon System (CIWS) In-Service Support contract will be valid until late 2037, and comprises an initial 10-year service period with three options of five, three and two additional years, respectively.

The CIWS is the world’s most widely deployed close-in weapons system and currently in service with 24 nations. This level of interoperability will allow the Navy to take advantage of future improvements made by our allies.

The Industrial and Technological Benefits Policy (ITB), including the Value Proposition, applies to this contract and will support the growth of a sustainable Canadian defence and marine industry. In addition, Raytheon Canada Limited has committed to investing in Canadian small and medium-sized enterprises and research and development activities.  


Contrat de maintien des systèmes d’armes pour aider à protéger les matelots et les navires canadiens

L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a annoncé l’attribution d’un contrat de soutien des systèmes d’armes qui protègeront les matelots et les navires canadiens pour les deux prochaines décennies. D’une valeur de 704 millions de dollars, ce contrat profitera aussi à l’industrie canadienne puisqu’on s’attend à ce qu’il crée et maintienne plus de 450 emplois qualifiés et bien rémunérés à travers le pays.

Dans le cadre de ce contrat, l’entreprise Raytheon Canada Limited mettra à niveau et soutiendra 21 systèmes d’armes de combat rapproché pour la Marine royale canadienne. Ces systèmes de canons à tir rapide et à guidage radar fournissent le système d’autodéfense naval le plus efficace disponible contre les menaces rapprochées comme les missiles, les petits navires et les aéronefs. Ces systèmes sont actuellement utilisés sur les frégates de la Marine de la classe Halifax, et seront installés sur les navires de soutien interarmées de la classe Protecteur après leur construction.

« Grâce à la politique sur les retombées industrielles et technologiques du gouvernement, Raytheon Canada Limited réalisera d’importants investissements au Canada pour maintenir des emplois de la classe moyenne bien rémunérés, favoriser la croissance économique et aider à stimuler l’innovation partout au Canada chez les petites et moyennes entreprises. Voilà comment nous nous assurons que l’innovation bénéficie à toute la population canadienne. dit Ministre de l’Innovation, de la Science et du Développement économique Navdeep Bains. »

Le contrat de soutien en service des systèmes de défense rapprochée (CIWS) continuera jusqu’à la fin de 2037, et comprend une période de service de dix ans avec trois options pour cinq, trois ou deux années supplémentaires, respectivement.

Le CIWS est le système de défense rapprochée le plus largement déployé au monde et est utilisé actuellement par 24 nations. Ce niveau d’interopérabilité permettra à la Marine de tirer profit des améliorations qui seront réalisées par nos alliés à l’avenir.

La politique sur les retombées industrielles et technologiques (RIT), y compris la proposition de valeur, s’applique à ce contrat et encouragera la croissance d’une défense canadienne et d’une industrie de la marine durables. De plus, Raytheon Canada Limited s’est engagé à investir dans des petites et moyennes entreprises canadiennes et en activités de recherche et développement.

RELATED LINKS