IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jan 31, 2018

 

(français ci-dessous)

The Canadian Armed Forces (CAF) and the Department of National Defence (DND) held multiple mental health awareness events across Canada today, in support of the Bell Let’s Talk campaign against stigma surrounding mental illness.

The eighth annual Bell Let’s Talk Day on Wednesday, January 31, 2018, invited all Canadians to help end the stigma surrounding mental illness and support mental health initiatives across the country. On Bell Let’s Talk Day, for every text message, mobile and long distance call made by Bell Canada, Bell Aliant, and Bell MTS customers, every tweet using #BellLetsTalk, use of the Bell Let’s Talk Facebook frame and Snapchat filter, and every view of the Bell Let’s Talk Day video on Twitter, Instagram, Facebook and Snapchat, Bell will donate five cents to support Canadian mental health programs. As partners of Bell, DND and the CAF are proud to support this important initiative to continue the conversation around mental health and the stigma attached to mental illness.

Activities in the Defence community included the following:

  • A panel discussion on mental health at National Defence headquarters in Ottawa, featuring Bell Let’s Talk ambassador and retired Royal Canadian Navy diver Bruno Guévremont; the Director of Mental Health for the Canadian Armed Forces, Colonel Colleen Forestier; Master Warrant Officer Shelley Lamothe; Commodore Chris Sutherland; and Natasha Khattar, Senior Manager, Total Health Management, ADM(HR-Civ).
  • A social media campaign using #BellLetsTalk on www.twitter.com/CanadianForces and Canadian Armed Forces Facebook https://www.facebook.com/CanadianForces.
  • Multiple mental health forums held nationally by Personnel Support Programs, under Canadian Forces Morale and Welfare Services.

“We’re conditioned to be tough and strong but there is a time now – and the CAF is recognizing it, this panel is the proof of that – there is a time to decompress from it,” said Bruno Guévremont, Bell Let’s Talk ambassador.

“Stressors of life occur through all ranks and all ages and everyone has a point at which they’re going to need support. It’s reaching out and getting that peer support, spiritual support, colleague support that is so important, and not withdrawing,” said Colonel Colleen Forestier, Director of Mental Health for the Canadian Armed Forces.

“I hit bottom and reached out for help and it was anything but career-ending: it was career-enhancing,” said Commodore Chris Sutherland.

“The stigma in Health Services is that we care for everyone else; we don’t get sick. How do we look after ourselves better? There is peer support for those who aren’t ready to walk through our doors, and it is there so that when they are ready, they can,” said Master Warrant Officer Shelley Lamothe.

“It’s our responsibility to take people who need support under our wing. We can facilitate these discussions and support one another,” said Natasha Khattar, Senior Manager, Total Health Management, ADM(HR-Civ).

If you or someone you know requires emergency mental health assistance, seek help through your health care provider, contact your local emergency department, or call 911. Help is also available by calling the CAF Member Assistance Program or the Employee Assistance Program (for civilians) at 1-800-268-7708 (open 24 hours a day, 365 days a year) or by going to the nearest CAF health clinic or civilian emergency health care centre.

Since the release of the policy, DND and the CAF have continued to expand on mental health initiatives. CAF participation in research forums and symposiums such as Warrior Care in September ensures that we find the best approaches going forward to awareness, prevention, and treatment for military personnel. The Road to Mental Readiness (R2MR) mobile application launched in October enables CAF members and their families to apply mental wellness skills to real-life situations. The CAF-Veterans Affairs Canada Joint Suicide Prevention Strategy also unveiled in October presents a holistic approach to suicide prevention. Going forward, the Total Health and Wellness Strategy will expand wellness beyond the traditional health care model. 


Les Forces armées canadiennes participent à la Journée Bell Cause pour la cause en tenant une discussion plénière sur la santé mentale

Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) ont tenu une multitude d’activités de sensibilisation sur la santé mentale à l’échelle du Canada aujourd’hui en appui à la campagne Bell Cause pour la cause visant à combattre les préjugés associés aux maladies mentales.

Dans le cadre de la huitième édition annuelle de la Journée Bell Cause pour la cause du 31 janvier 2018, tous les Canadiens sont invités à contribuer à mettre fin aux préjugés associés aux maladies mentales et à soutenir les initiatives en santé mentale partout au pays. Lors de la Journée Bell Cause pour la cause, pour chaque texto envoyé, chaque appel effectué à partir d’un téléphone mobile et chaque appel interurbain effectué par les clients de Bell Canada, Bell Aliant et Bell MTS, Bell remettra 5 ¢ pour soutenir des programmes canadiens en santé mentale. Il en va de même pour chaque gazouillis mentionnant #BellCause, chaque utilisation du cadre Bell Cause sur Facebook et du filtre Snapchat et chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause sur Twitter, Instagram, Facebook et Snapchat. En tant que partenaires de Bell, le MDN et les FAC sont fiers de soutenir cette importante initiative visant à poursuivre la conversation sur la santé mentale et les préjugés associés aux maladies mentales.

Voici quelques activités destinées à la communauté de la Défense :

  • Une discussion plénière sur la santé mentale au quartier général de la Défense nationale à Ottawa, mettant en vedette Bruno Guévremont, porte-parole de Bell Cause et plongeur retraité de la Marine royale canadienne; la colonelle Colleen Forestier, directrice des Services en santé mentale des Forces armées canadiennes; l’adjudante-maître Shelley Lamothe; le commodore Chris Sutherland; et Natasha Khattar, gestionnaire principale, Gestion de santé globale, SMA(RH-Civ).
  • Une campagne sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #BellCause sur www.twitter.com/ForcesCanada et sur la page Facebook des Forces armées canadiennes https://www.facebook.com/ForcesCanada.
  • Plusieurs forums sur la santé mentale tenus à l’échelle nationale par les Programmes de soutien du personnel des Services de bien-être et moral des Forces canadiennes. 

« Nous sommes conditionnés à faire preuve de force et d’endurance, mais il arrive parfois que nous devions décompresser, et les FAC en sont conscientes, comme elles le démontrent dans le cadre de cette discussion de groupe. a dit Bruno Guévremont, porte-parole de Bell Cause pour la cause. »

« Des événements stressants touchent les gens à tout âge et à tous les rangs, et tout le monde a besoin de soutien à un moment donné. Ce qui importe, c’est d’en parler et d’obtenir l’aide des pairs, du soutien spirituel ou l’appui des collègues, et de ne pas se refermer sur soi. a dit Col Colleen Forestier, directrice des Services en santé mentale des Forces armées canadiennes. »

« J’ai atteint le fond du baril et j’ai été chercher de l’aide; ça n’a pas tué ma carrière, bien au contraire; ça l’a améliorée. a dit le commodore Chris Sutherland. »

« Il y a cette perception que les gens en santé prennent soin de tout le monde sans jamais tomber malades eux-mêmes. Comment mieux prendre soin de nous? Il existe un système de soutien par les pairs pour les gens qui ne sont pas prêts à recourir à nos services, et il existe pour que ces gens puissent y avoir recours lorsqu’ils seront prêts. a dit l’adjudante-maître Shelley Lamothe. » 

“C’est notre responsabilité de prendre soin des gens ayant besoin de soutien. Nous pouvons favoriser ces discussions et nous aider mutuellement. a dit Natasha Khattar, cadre supérieure, Gestion de la santé globale, SMA(RH-Civ). ”

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez un urgent besoin d’aide en santé mentale, nous vous incitons à demander de l’aide à votre fournisseur de soins ou à l’urgence de votre région ou encore d’appeler le 911. Il est également possible d’obtenir de l’aide auprès du Programme d’aide aux membres des FAC ou du Programme d’aide aux employés (pour les civils) en composant le 1-800-268-7708 (ouvert 24 h par jour, 365 jours par année) ou en se rendant au centre de santé des FAC ou à l’urgence de l’hôpital civil de votre région.

Depuis la publication de la politique, le MDN et les FAC ont continué d’accroître leurs initiatives en matière de santé mentale. La participation des FAC à des forums de recherche et à des symposiums, comme Warrior Care et l’ICRSMV en septembre, nous permet de trouver de meilleures approches pour sensibiliser, prévenir et traiter le personnel militaire. L’application mobile En route vers la préparation mentale (RVPM) lancée en octobre permet aux membres des FAC et à leur famille d’appliquer leurs compétences en bien-être mental à des situations réelles. La Stratégie conjointe de prévention du suicide des FAC et d’Anciens Combattants Canada dévoilée en octobre présente également une approche holistique de la prévention du suicide. À l’avenir, la Stratégie globale sur la santé et le mieux-être élargira la notion de bien-être au-delà du modèle traditionnel des soins de santé.

RELATED LINKS