IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Feb 06, 2018

 

(français ci-dessous)

Approximately 235 members from 4th Canadian Division, the Canadian Army in Ontario, will conduct Northern Exercise 2018 (NOREX 18) in and around Resolute, Nunavut from February 4 to 17, 2018.

NOREX 2018 is aimed at maintaining an Arctic response capability and is designed to ensure Canadian Army personnel have the ability to move, communicate, and command under harsh weather conditions, and in remote locations. Furthermore, Canadian Army personnel will be exercising first response scenarios. During the exercise, soldiers will hone their skills in survivability, mobility, and sustainability, and will have the opportunity to work alongside Canadian Rangers from 1st Canadian Ranger Patrol Group. 


Sergeant Cameron Bruce of the Arctic Response Company Group and Sergeant Joe Amarualik of 1st Canadian Ranger Patrol Group (1 CRPG), teach Ranger James Saittuq of 1 CRPG how to operate a C9 light machine gun in Resolute, Nunavut during NOREX 2017 on March 26, 2017. (Photo: Ordinary Seaman Albert Domingo)

The Government of Canada is ensuring that Canadian Armed Forces (CAF) training meets the highly technical requirements of modern militaries through training and certification.

NOREX 18 will demonstrate our ability to rapidly respond to emergencies in the far North within its austere and harsh winter conditions. These exercises help to improve and sustain our Arctic expertise in support of Canada’s defence priorities in Northern Canada and to serve our most remote communities,” said Brigadier-General Stephen Cadden, Commander 4th Canadian Division.

“This challenging exercise is an incredible opportunity for our soldiers to test their survivability, mobility, and sustainability in Canada’s Arctic, while ensuring we can provide support and operate when and where Canadians require us,” said Lieutenant-Colonel Perry Rittershofer, NOREX 18 Exercise Director.

The Canadian Army participants in NOREX 18 include members of the following units:

  • 31 Canadian Brigade Group, headquartered in London, Ontario
  • 2 Canadian Mechanized Brigade Group, headquartered in Petawawa, Ontario
  • 1st Canadian Ranger Patrol Group, headquartered in Yellowknife, Northwest Territories

31 Canadian Brigade Group and 2 Canadian Mechanized Brigade Group are part of 4th Canadian Division, which is responsible for all Canadian Army Regular and Reserve Force elements in Ontario, with the exception of a portion of northwestern Ontario that falls under 3rd Canadian Division (Edmonton).   

The exercise will be replicating a first response by the Canadian Armed Forces to a major air disaster scenario in an Arctic location. Soldiers will be trained on the planning and response to this situation. 

Along with search and rescue operations, soldiers will also be demonstrating Arctic survival and winter warfare skills in a harsh climate, this will include weapons familiarization, operating survival equipment and conducting patrols.

The Canadian Armed Forces is dedicated to enhancing its ability to operate in the Arctic, alongside the Canadian Rangers, to improve surveillance, control, and functional capacities with our Arctic allies and NATO.

The Canadian Rangers are an integral part of the Canadian Army Reserves working in remote regions. They provide lightly-equipped, self-sufficient, mobile forces to support CAF national security and public safety operations within Canada. They regularly train alongside other CAF members to remain prepared. 


L’Armée canadienne en déploiement dans l’Arctique pour mener un exercice dans le Nord 2018 (NOREX 18)

Quelque 235 membres de la 4e Division du Canada, l’Armée canadienne en Ontario, participeront à un exercice dans le Nord 2018 (NOREX 18) à Resolute Bay, au Nunavut, et dans les environs, du 4 au 17 février 2018. 

Le NOREX 2018 vise à maintenir une capacité d’intervention dans l’Arctique et à veiller à ce que le personnel de l’Armée canadienne puisse se déplacer, communiquer et commander dans des endroits éloignés aux prises avec des conditions météorologiques difficiles. De plus, le personnel de l’Armée canadienne pratiquera des scénarios de première réponse. Durant l’exercice, les militaires pourront développer leur capacité de survie, leur mobilité et leur soutenabilité et ils auront également l’occasion de travailler avec les Rangers canadiens du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens.


Le sergent Cameron Bruce, du Groupe-compagnie d’intervention dans l’Arctique, et le sergent Joe Amarualik, du 1er Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (1 GPRC), montrent au ranger James Saittuq du 1 GPRC à utiliser une mitrailleuse légère C9 à Resolute Bay, au Nunavut, durant le NOREX 2017, le 26 mars 2017. (Photo : Matelot de 3e classe Albert Domingo)

Le gouvernement du Canada veille à ce que l’instruction des Forces armées canadiennes (FAC) réponde aux exigences techniques élevées des forces militaires modernes grâce à une instruction et à une certification.

« NOREX 18 démontrera notre capacité à intervenir rapidement lors d’urgences dans le Grand Nord dans des conditions hivernales rudimentaires et extrêmes. Ces exercices contribuent à améliorer et à maintenir notre expertise dans l’Arctique à l’appui des priorités en matière de défense du Canada dans le Nord et à servir dans les communautés les plus éloignées. a dit Brigadier-général Stephen Cadden, commandant de la 4e Division du Canada. »

« Cet exercice exigeant représente une occasion exceptionnelle pour nos militaires de mettre à l’épreuve leur capacité de survie, leur mobilité et leur soutenabilité dans l’Arctique canadien, tout en nous assurant que nous pouvons apporter un appui et intervenir à l’endroit et au moment où les Canadiens en ont besoin. a dit lieutenant-colonel Perry Rittershofer, directeur de l’exercice NOREX 18. »

Les participants de l’Armée canadienne au NOREX 18 comprennent les militaires des unités suivantes :

  • Le 31e Groupe-brigade du Canada, dont le siège social est situé à London, en Ontario
  • Le 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada, dont le siège social est situé à Petawawa, en Ontario
  • Le 1er Groupe de patrouilles de Rangers canadiens, dont le siège social est situé à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest.

 Le 31e Groupe-brigade du Canada et le 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada font partie de la 4e Division du Canada, qui est responsable de tous les éléments de la Force régulière et de la Réserve de l’Armée canadienne en Ontario, à l’exception d’une portion du nord-ouest de l’Ontario, qui relève de la 3e Division du Canada (Edmonton).   

L’exercice reproduira une première intervention par les Forces armées canadiennes dans un scénario de catastrophe aérienne dans l’Arctique. Les militaires recevront de l’instruction sur la planification de la situation et l’intervention. 

En plus de la recherche et sauvetage, les militaires démontreront aussi des capacités de survie dans l’Arctique et des compétences de guerre en hiver dans un rude climat, notamment la familiarisation avec les armes, l’utilisation d’équipement de survie et l’exécution de patrouilles.

Les Forces armées canadiennes s’engagent à accroître leur capacité à mener des opérations dans l’Arctique, aux côtés des Rangers canadiens, pour améliorer les capacités de surveillance et de contrôle et les capacités fonctionnelles avec nos alliés dans l’Arctique et l’OTAN.

Les Rangers canadiens sont une partie intégrale de la Réserve de l’Armée canadienne qui travaillent dans les régions éloignées. Ils fournissent des forces mobiles autosuffisantes et dotées d’équipement léger pour appuyer les opérations des FAC en matière de sécurité nationale et de sécurité publique au sein du Canada. Ils s’entraînent régulièrement avec d’autres membres des FAC pour demeurer prêts.

RELATED LINKS