IN THE NEWS

FRONTLINE IN THE NEWS

Jul 10, 2018

 

(français ci-dessous)

Lieutenant-General Charles Lamarre, Commander Military Personnel Command, wished a contingent of Canadian Armed Forces (CAF) members safe travels as they participated in the Nijmegen Departure Parade. More than 200 soldiers are travelling to the Netherlands for the 102nd annual International Four Days Marches Nijmegen, held July 17-20.

For a second year, Colonel Geoff Abthorpe, Commander 38 Canadian Brigade Group, headquartered in Winnipeg, Manitoba, will lead the CAF contingent. This year’s event commemorates the 66th year of CAF participation in the Four Days Marches since the CAF attended for the first time in 1952.


Lieutenant-General Charles Lamarre, Commander Military Personnel Command and Reviewing Officer of the 2018 Nijmegen Departure Parade, wished a contingent of Canadian Armed Forces (CAF) members safe travels as they participated in the annual Nijmegen Departure Parade at the Canadian War museum. 

Originally designed by the Dutch infantry as an exercise to increase their long-distance marching and weight-carrying ability, the Marches have evolved into an international four-day event that challenges the physical and mental endurance of 51,000-plus military and civilian participants from more than 50 countries.

CAF participation in the Marches highlights Canada’s historic and unique connection to the Netherlands. Canada has had a special relationship with the Netherlands since the Canadian military took part in the effort to liberate the Netherlands during the Second World War.

“For 66 years, the Canadian Armed Forces have participated in the International Four Days Marches Nijmegen, honouring the Canadian troops who sacrificed their lives during the First World War and Second World War, for the freedom and security of Europe and consequently, of the world. This year’s team continues this tradition with pride and a great feeling of honour in commemorating our veterans,” said Lieutenant-General Charles Lamarre, Commander Military Personnel Command.

“This year it is an honour to be commanding Joint Task Force Nijmegen for a second time and to have the opportunity to lead such a diverse and strong team, in the footsteps of our predecessors, who paved the way to freedom and peace in the last century,” said Colonel Geoff Abthorpe, Commander Joint Task Force Nijmegen.

The CAF contingent is made up of 14 teams from across Canada, with 11 marchers each, plus special guests and support staff.

The military personnel participating are from the Army, Navy, and Air Force, representing all ranks and trades, Regular and Reserve Force, male and female, and of diverse backgrounds.

The CAF contingent will march 160 km through the Dutch countryside and crowded streets of towns in the area surrounding the city of Nijmegen. They will often walk the same terrain where Canadians fought and died during the Second World War.

While overseas, the CAF contingent will commemorate Canada’s First World War legacy in Europe, in particular, the 100th anniversary of the end of the First World War. After visiting the St-Symphorien Military Cemetery, where the first and last soldiers from the First World War are buried, the contingent will march through the streets of the city of Mons in Belgium, ending with a Remembrance Ceremony at Mons City Hall on Friday, July 13. The following day, on July 14, the contingent will hold the annual Vimy Memorial commemoration at the Canadian National Vimy Memorial in Vimy, France.

The contingent will hold a memorial service at Groesbeek Canadian War Cemetery, on July 16, one day prior to the Marches. There, 2,338 Canadian soldiers who participated in the campaign to liberate the Netherlands during the Second World War are buried. 


Départ des équipes des Forces armées canadiennes pour la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue

Le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, a aujourd’hui souhaité aux membres du contingent des Forces armées canadiennes (FAC) un voyage en toute sécurité alors qu’ils participaient au défilé de départ pour Nimègue. Plus de 200 soldats se rendront aux Pays-Bas pour la 102e édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue, qui aura lieu du 17 au 20 juillet.

Pour une deuxième année, le colonel Geoff Abthorpe, commandant du 38e Groupe-brigade du Canada basé à Winnipeg, au Manitoba, dirigera le contingent des FAC. Cette année marque la 66e participation, depuis 1952, des FAC à la Marche de quatre jours.


Le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, a aujourd’hui souhaité aux membres du contingent des Forces armées canadiennes (FAC) un voyage en toute sécurité alors qu’ils participaient au défilé de départ pour Nimègue.

Initialement conçue par l’infanterie néerlandaise comme exercice pour augmenter sa capacité à marcher sur de longues distances et à porter de lourdes charges, la Marche de Nimègue est devenue un évènement international de quatre jours qui met à l’épreuve l’endurance physique et mentale de plus de 51 000 participants militaires et civils provenant de plus de 50 pays.

La participation des FAC à la Marche souligne le lien historique et unique qu’entretiennent le Canada et les Pays-Bas. Le Canada a une relation privilégiée avec les Pays-Bas depuis que les Forces armées canadiennes ont contribué à la libération des Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Depuis 66 ans, les Forces armées canadiennes participent à l’édition annuelle de la Marche internationale de quatre jours de Nimègue. Cela démontre leur engagement à rendre hommage aux militaires des troupes canadiennes qui ont sacrifié leur vie pendant la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale pour la liberté et la sécurité de l’Europe et, conséquemment, du monde entier. L’équipe de cette année poursuit cette tradition avec fierté et honneur en célébrant nos anciens combattants. a dit le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire. »

« Cette année encore, c’est pour moi un honneur de commander la Force opérationnelle interarmées à Nimègue et d’avoir l’occasion de diriger une équipe aussi diversifiée et forte sur les traces de nos prédécesseurs qui ont ouvert la voie à la liberté et à la paix au cours du siècle dernier. a dit le colonel Geoff Abthorpe, commandant de la Force opérationnelle interarmées à Nimègue. »

Le contingent des FAC est constitué de 14 équipes formées de 11 marcheurs provenant de partout au Canada, en plus d’invités spéciaux et de membres du personnel de soutien.

Les militaires qui participent à la Marche proviennent de l’Armée de terre, de la Marine et de l’Aviation, de la Force régulière et de la Réserve. Ils sont des hommes et des femmes aux origines diverses qui détiennent des grades et des emplois variés.

Le contingent des FAC franchira 160 km à pied dans la campagne néerlandaise et les rues achalandées des villes et villages de la région de Nimègue sur le sol même où des soldats canadiens ont combattu et sont morts durant la Seconde Guerre mondiale.

Alors qu’il sera outremer, le contingent des FAC commémorera l’héritage laissé par le Canada en Europe pendant la Première Guerre mondiale, notamment en célébrant le 100e anniversaire de la fin de cette guerre. Après une visite au cimetière militaire de Saint-Symphorien, où sont inhumés les premiers et les derniers soldats de la Première Guerre mondiale, le contingent marchera dans les rues de la ville de Mons, en Belgique. Cette marche se terminera par une cérémonie du Souvenir à l’hôtel de ville de Mons, le vendredi 13 juillet. Le lendemain, le 14 juillet, le contingent prendra part à la cérémonie de commémoration annuelle au Mémorial national du Canada à Vimy, en France.

Le 16 juillet, un jour avant la Marche de Nimègue, le contingent organisera un service commémoratif au cimetière de guerre canadien de Groesbeek. 2 338 soldats canadiens ayant participé à la campagne pour libérer les Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale sont inhumés à cet endroit.

RELATED LINKS