PRESS RELEASES

PRESS RELEASES

Posted on Aug 17, 2017

 

(français ci-dessous)

Canada has chosen Thales as the prime contractor for In-Service Support (ISS), refit, repair, maintenance and training to both Arctic and Offshore Patrol Ships (AOPS) and Joint Support Ships (JSS).

Known as AJISS, the contract includes an initial service period of eight years for up to C$800 million with options to extend services up to 35 years – for a total value of C$5.2 Billion, making it the largest ISS contract in Canadian history.

(As part of its 2017 order intake, Thales will book the management portion for the 1st phase of this contract at less than C$60 million.)

This contract builds on Thales’ experience in providing in-service support to every major Royal Canadian Navy (RCN) platform for the past 50 years, including ISS for systems onboard Victoria-class submarines, Kingston-class maritime coastal defence vessels, Iroquois-class destroyers, and Halifax-class frigates.


Arctic and Offshore Patrol Vessel of the Harry DeWolf Class © Irving Shipbuilding Inc. 2015 

Thales will leverage its Canadian expertise in project management, systems engineering and integrated logistics support to lead the development of a new Canadian supply chain that will offer comprehensive in-service support for all systems and equipment of these fleets over their operational lifetime, ensuring they are mission-ready, on time, every time, from coast to coast to coast.

This in-service support contract will create an important collaboration with RCN staff. With such a contract, Thales will work closely with the Navy's support facilities and personnel.

Over its 35-year duration, this contract will generate economic benefit of more than $250 Million CAD in Research & Development for Canada, leveraging the creativity of both industry and academia and sparking innovation in areas such as predictive maintenance, life-cycle management and logistics support analysis.

With over 16 years of performance-based ISS experience with the Royal Australian Navy in a relational contracting model, Thales will also transfer knowledge of existing and innovative ISS-ready solutions from Australia to Canada. Since 1989, the Australian Government, with the Royal Australian Navy and industry, have trusted Thales to manage, maintain and upgrade its naval assets at the most important ship repair facility in the Southern Hemisphere, the Garden Island Naval Base in Sydney.

Thales’ proven and award-winning ship service and maintenance model has consistently exceeded material readiness requirements and exceeded operational availability targets by as much as 30 per cent. Thales has provided ISS to navies in Singapore, New Zealand, USA, Saudi Arabia, the UAE, Bahrain, Papua and New Guinea, and Tonga.

Mark Halinaty, Thales' Country Director in Canada, remarked that the company is committed to "empowering Canadian industry to support this program for decades to come." He noted that through this contract, Thales "will create jobs across Canada and will ensure that the ships are mission-ready.” 


Le gouvernement du Canada a notifié à Thales un contrat de soutien en service pour le rééquipement, la réparation, la maintenance et la formation associée des Navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique (NPEA) et de soutien interarmées (NSI). Dénommé AJISS, ce contrat comprend une période de service initiale de huit ans pour un montant pouvant aller jusqu’à 800 millions de dollars canadiens, et pour une durée maximale de 35 ans évaluée à 5,2 milliards de CAD. C’est le contrat de soutien en service le plus important de l’histoire du Canada.

 (Comme d’habitude pour ce type de contrat,  Thales enregistrera en prise de commande sur 2017 uniquement la partie « gestion » de la première tranche de ce contrat, pour un montant inférieur à 60 millions de dollars canadiens.)

Ce contrat s'appuie sur plus de 50 années d’expérience acquise par Thales en tant que prestataire de services sur les plateformes majeures de la Marine royale canadienne. Les solutions de soutien en service du Groupe sont notamment déployées à bord des sous-marins de la classe Victoria, des navires de défense côtière de la classe Kingston, des destroyers de la classe Iroquois et des frégates de la classe Halifax.


Navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique de la classe Harry DeWolf © Irving Shipbuilding Inc. 2015 

Thales met également au service de ce programme son expertise Canadienne en matière de gestion de projet, d'ingénierie des systèmes et de soutien logistique intégré pour superviser le développement d'une nouvelle chaîne d'approvisionnement. Celle-ci assurera un soutien en service complet pour l'ensemble des systèmes et équipements de ces navires tout au long de leur durée de vie, pour qu’ils soient prêts à intervenir, au bon moment, au bon endroit, de part et d’autre du pays.

Ce contrat de soutien en service créera une collaboration importante avec le personnel de la MRC. Thales travaillera en étroite collaboration avec les installations de soutien et le personnel de la Marine.

Pendant la période de 35 ans, le contrat génèrera plus de 250 millions de CAD de retombées économiques dans le pays, notamment en matière de recherche et développement, favorisant les initiatives des acteurs industriels et universitaires dans les domaines de la maintenance prédictive, de la gestion de cycle de vie et de l'analyse du soutien logistique.

Fort de 16 ans d'expérience contractuelle en matière de soutien en service avec la Marine royale australienne, Thales va transférer ses solutions innovantes de soutien en service et son savoir-faire acquis en Australie au Canada. Depuis 1989, le gouvernement  Australien, la Marine royale australienne et l'industrie locale font confiance à Thales pour gérer, entretenir et moderniser leurs navires dans la plus grande cale sèche de l'hémisphère sud, la base navale de Garden Island à Sydney. Le modèle de soutien en service de Thales a fait ses preuves et a toujours dépassé de près de 30% les objectifs de disponibilité opérationnelle.

Thales a fourni du soutien en service aux marines de Singapour, Nouvelle-Zélande, Arabie Saoudite, Bahreïn, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tonga, des Émirats arabes unis et des États-Unis.

En tant que partenaire de choix du Canada pour AJISS, Thales s'engage à soutenir  l'industrie locale pour exécuter ce programme au cours des décennies à venir. La solution de soutien en service proposée par Thales permettra la création de nouveaux emplois et assurera l’opérationnalité et le bon fonctionnement des navires d’un bout à l’autre du pays. » a déclaré Mark Halinaty, Directeur de Thales au Canada.

JOIN THE DISCUSSION RULES OF ENGAGEMENT

Comments